Visibilité du handicap et de la vulnérabilité face à la subjectivité du savoir

Interlocuteur/trice du projet à Paris-Diderot : 

Michel Prum

Porteurs/euses scientifiques du projet : 

BINARD Florence, laboratoire ICT ; BLONDEL Frederic, laboratoire LCS ; CHABERT Anne-Lyse, laboratoire SPHERE ; GIROLA Claudia,  laboratoire CSPRP ; KORFF-SAUSSE Simone ; KUDLICK Catherine, San Francisco University, laboratoire ICT ; LEPLEGE Alain, laboratoire SPHERE ; LEON-AUBERT Yvette, laboratoire ICT ; LE PULOCH Marine, laboratoire ICT ; MURARD Numa, laboratoire CSPRP ; PRUM Michel  laboratoire ICT

 

Résumé du projet : 

La problématique de la visibilité et de la vulnérabilité du handicap est complexe. Historiquement, l’un et l’autre sont souvent restés dans une opacité au niveau des savoirs. Aujourd’hui, la demande de visibilité se fait de plus en plus forte, d’autant que les sujets concernés prennent la parole, manifestent leur désir de participation sociale, entendent faire valoir leur savoir sur leur condition. Du côté des personnes handicapées, avec le mouvement parti de Californie dès les années 60, les formules les plus courantes sont nothing for us without us, nous sommes les meilleurs experts en ce qui nous concerne. Cette position interroge le regard savant tout autant que les instances politiques. Quand le handicap et la vulnérabilité sortent ainsi de l’ombre où on tendait à les laisser, il convient que, dans une concertation interdisciplinaire, et chaque discipline pour sa part, l’approche du handicap, encore faiblement développée en France, examine critiquement  ce changement de posture.