La psychanalyse travaillée par les extériorités

Séminaire en plusieurs séances organisé par :
Jimena Garcia Menendez (Docteur en Psychopathologie et Psychanalyse), Isabelle Letellier (Docteur en Anthropologie Psychanalytique), Samuel Liévain (psychanalyste et philosophe),  Beatriz Santos (Docteur en Psychopathologie et Psychanalyse), Soledad venturini (Docteur en Psychopathologie et Psychanalyse), Amos Squverer (Docteur en Anthropologie Psychanalytique).

 

La psychanalyse a toujours été chercher dans des champs extérieurs pour dire son inédit. Détour par lequel la psychanalyse a pu mieux saisir les contours de cet inédit dans un dialogue mêlant intérêt et résistance. Il nous semble nécessaire de maintenir cette ek-sistence pour la psychanalyse sans quoi elle prend le risque d’un rapport domestique au savoir de l’inconscient. En d’autres termes, les extériorités préservent l’irréductible inquiétante étrangeté du rapport à l’inconscient, inquiétude sans laquelle la clinique s’expose au sommeil dogmatique derrière une grille d’analyse rassurante. C’est donc pour continuer d’angoisser le confort de l’écoute qui peut faire oublier que le texte du malaise exige une lecture au sens d’un déchiffrage qu’aucune bibliothèque, fut-elle de Babel, ne peut recueillir. Ce séminaire propose ainsi d’accueillir des intervenants extérieurs à la psychanalyse dont le discours sur une autre scène fait travailler la psychanalyse dans son intimité.

Organisation : 

Centre d'Etudes du Vivant

Lieu : 

Salle 065E de la Halle aux Farines (rez-de-chaussée du hall E) Esplanade Pierre Vidal-Naquet – Paris 13° Métro RER : Bibliothèque François Mitterrand. Bus : 62.64.89.132.325

Informations et contact : 

Centre d'Etudes du Vivant Téléphone : 01 57 27 65 12 centre_etudes_du_vivant@univ-paris-diderot.fr