Jean Perdrizet: l'imagination scientifique

Body: 

Affiche Perdrizet 1 COR.jpgExposition: En 2013-2014 a été mené, dans le cadre de l’Institut Humanités et Sciences de Parisle projet A la recherche de Jean Perdrizet, 
sous la direction de Jean-Gaël Barbara (Laboratoire SPHERE, Université Paris Diderot) et Pierre Cassou-Noguès (Université Paris 8 et SPHERE), avec la collaboration de Vincent Capt (Université de Lausanne) et Diane Zorzi (Université Paris 1).

 

A l’image de sa vie, l’œuvre de Perdrizet a un caractère tragi-comique. Sa correspondance avec les chercheurs du CNRS José Argémi et Jacques Paillard nous en révèle les aspects les plus saillants.
Les créations du Dignois ont fasciné tous ceux qui l’ont côtoyé et la complexité de sa démarche scientifique n’a cessé d’intriguer journalistes et chercheurs qui se sont efforcés de maintenir un dialogue avec lui.

Cette œuvre relève-t-elle de la science, de l’art ou d’une forme de pensée métaphysique libre ?
 Les dessins complexes, inquiétants et empreints de folie ne sont pas sans pertinence. Ils interrogent les nouvelles possibilités de communication entre l’homme et la machine offertes par la science.

2 affiches PERDRIZET 42x60 cm bd (glissé(e)s).jpgDerrière ce projet rationnel se cache un autre projet, à peine voilé, dans lequel Perdrizet investit toute sa force de travail et son imagination : le rêve naïf et l’espoir de communiquer avec les “au-delà” de l’espace et du temps.

La cybernétique a ouvert une nouvelle ère métaphysique : elle doit permettre d’envoyer des robots dans l’espace pour communiquer avec les extra-terrestres et avec le monde du passé et des morts.

Perdrizet embrasse avec une rationalité créatrice les préoccupations d’une génération d’après-guerre. L’angoisse fondamentale de la mort, la perte d’êtres chers et le manque de communication entre les individus sont ainsi à l’origine d’une œuvre métaphorique et déconcertante qui rappelle, par sa dimension mythique, les machines célibataires de Dada.

Dates : 

Lundi, 16 Novembre, 2015 - Samedi, 12 Décembre, 2015

Organisation : 

Institut des Humanités de Paris & Service Culture de l'Université Paris Diderot

Lieu : 

Hall des Grands Moullins

Informations et contact : 

anoush.ganjipour@univ-paris-diderot.fr

Fichier(s) joint(s) :