L'universel en éclats

Body: 

LUniversel-en-eclats-1.jpgSamedi 30 mai 2015 - 10h-13h.

En présence de Jean-Claude Milner, Etienne Balibar, Patrice Maniglier et Anoush Ganjipour.

Pendant ces dix dernières années, l’effort théorique de Jean-Claude Milner a consisté à repenser la catégorie de l’universel telle qu’elle s’est conçue et a évolué dans l’histoire de la philosophie occidentale. L’universel en éclats (Verdier, 2014), qui vient terminer tout un cercle de travaux et de traités, expose de manière dense le résultat de la démarche de Milner.

Ainsi, l’ouvrage réunit deux dimensions de la réflexion de Milner : d’une part, il déploie une mise en question des principes sur lesquels sont formulées, et se formulent, la plupart des théories contemporaines de l’universel – de l’universalisme déconstruit de Derrida jusqu’à l’universalisme égalitaire de Rancière, l’universalisme égalibertaire de Balibar ou encore l’universalisme événementiel de Badiou. Si bien que ces positions contemporaines sur l’universel se trouvent obligées de tenir compte désormais d’une série d’objections finement argumentée dans cet ouvrage. Mais d’autre part, à travers un discours polymorphique qui se déplace sans cesse entre des disciplines comme la linguistique, la psychanalyse, la philosophie et l’histoire, Milner élabore une théorie de « l’universel intensif » dont le noyau est paradoxalement la singularité d’un nom, à savoir le nom juif.

Non seulement les objections puissantes de Milner à l’égard des pensées contemporaines de l’universel, mais aussi la radicalité de sa propre théorie font de L’universel en éclats un traité incontournable dans le débat sur l’universel et l’universalisme.

Dates : 

Samedi, 30 Mai, 2015

Organisation : 

Anoush Ganjipour

Lieu : 

Médiathèque Marguerite Duras - 115 rue de Bagnolet 75020

Informations et contact : 

anoush.ganjipour@univ-paris-diderot.fr

Fichier(s) joint(s) :