L’Institut des Humanités et l’International

Responsable : Stéphanie Smadja

 

• Invitations de chercheurs et professeurs étrangers

En lien avec sa politique de recherche, l’Institut invite pour 15 jours à un mois des chercheurs et professeurs étrangers qui présentent des conférences, interviennent dans des séminaires et/ou participent aux activités du bureau de l’Institut.

 

• Mise en place d’accords et d’échanges

Des accords et des échanges avec des universités ou des instituts des humanités sont en cours de discussion. L’accent est mis à la fois sur l’aspect pédagogique et scientifique.

 

• Consortiums de centres et instituts des humanités

L’Institut des Humanités de Paris participe à trois consortiums internationaux. Nous sommes membre fondateur d’ECHIC (« European Consortium for Humanities Institutes and Centers ») et de Humed, membre du CHCI. Chacun de ces trois consortiums se réunit au moins une fois par an.

Les liens que nous avons tissés avec ces trois organismes internationaux sont variés. Ainsi, Rosi Braidotti, qui fait partie du bureau d’ECHIC, est-elle également la Présidente de notre Conseil scientifique. Les trois consortiums sont représentés dans notre conseil scientifique. Enfin, Stéphanie Smadja est membre du bureau international de Humed.

ECHIC (European Consortium for Humanities Institutes and Centers) est un consortium européen, fondé à Dublin en février 2011. L’objectif est triple : devenir un interlocuteur bien identifié au niveau européen (à la fois représentatif et capable de proposer des prises de position communes), organiser un colloque annuel, créer un réseau en Europe pour mettre en œuvre des projets.

HUMED (Mediterranean Consortium of Humanities Institutes and Centres) est un consortium méditerranéen fondé à Grenade en septembre 2011. L’objectif ne sera pas de centrer les recherches et les réflexions sur l’aire méditerranéenne mais de développer des projets tant scientifiques que pédagogiques ancrés dans les Humanités considérées comme un tout. Humed comporte à l’heure actuelle une trentaine de membres.

Le CHCI (Consortium of Humanities Centers and Institutes) a été créé en 1988 et comptait 75 membres, principalement aux Etats-Unis. A partir de 1995, une dimension internationale le caractérise plus nettement. Actuellement il comporte 184 membres, répartis dans 21 pays et essaie d’élargir son réseau du côté de l’Amérique du Sud. Différents types d’organismes et institutions y figurent : des centres de recherches universitaires, des organismes indépendants, des bibliothèques de recherche, des écoles, des facultés.

 

• Une dimension internationale pour la licence et le master des humanités (à venir)

Dans le cadre de la licence, un semestre se déroulera à l’étranger. Le master, quant à lui, pourrait s’insérer dans un réseau de master européen.